Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Bibliothèques / Lectures / Les seize arbres de la Somme / Lars Mytting

Les seize arbres de la Somme / Lars Mytting

Suggestion : roman

Ah ! (de satisfaction)… une belle histoire familiale, bien ficelée, qui vous tiendra en haleine sur plus de 500 pages sans l’ombre d’un ennui.

Edvard, un jeune Norvégien d’une vingtaine d’années, qui a été élevé par ses grands-parents paternels, dans une exploitation agricole, s’apprête à poursuivre l’entreprise lorsque le décès du dernier d’entre eux survient. Organisant les funérailles de son grand-père, il apprend qu’un cercueil exceptionnel a été livré pour cette occasion et est entreposé depuis bien longtemps dans les réserves des pompes funèbres. Edvard comprend que son grand-oncle Einar est à l’origine de ce cadeau. Einar est (était ?) un ébéniste de réputation internationale, éminent spécialiste des essences rares de bois. Mais la guerre avait séparé les deux frères, l’un s’engageant dans l’armée allemande (la Norvège était occupée) tandis que le second choisissait la résistance.

Edvard se pose beaucoup de questions sur les circonstances du décès de ses parents, retrouvés noyés dans un étang de la Somme alors qu’il était un bambin de trois ans. Il va donc s’embarquer pour les îles Shetland, dernière adresse connue de son grand-oncle Einar, afin de retrouver les personnes qui l’ont côtoyé, puis suivra la trace de ses propres origines jusque dans le département de la Somme (sa mère était française), mais également à la recherche de seize noyers remarquables, aujourd’hui disparus, dont la qualité exceptionnelle avait fait le tour des connaisseurs puisqu’ils font encore l’objet de spéculations au moment où se passe l’histoire… sans que l’on puisse les localiser. Plus d’un obstacle se dressera sur le chemin d’Edvard… on s’en réjouit !

Bien du plaisir à la lecture de cette saga !

(Colette)

 

Actions sur le document