Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Bibliothèques / Lectures / Chavirer / Lola Lafon

Chavirer / Lola Lafon

Suggestion : roman

Cléo est une adolescente de treize ans qui vit (dans les années quatre-vingt) avec ses parents en banlieue parisienne. Les conditions de vie modeste de sa famille ne l’empêchent pas d’assouvir sa passion : la danse modern jazz. Elle suit des cours le mercredi après-midi et veut faire de cette discipline sa profession.

Très douée, elle est rapidement repérée par Cathy, une dame très BCBG, qui lui offre des sorties en ville, des cadeaux coûteux (parfum, foulards de marques…) et lui propose d’obtenir une bourse de la Fondation Galatée (qu’elle représente), qui subventionne les formations de jeunes talentueuses·x. Mais pour mériter cette bourse, il faut rencontrer un jury composé d’hommes d’une cinquantaine d’années et répondre à certaines aptitudes dont celle de faire preuve de maturité. Cléo ignore qu’il s’agit de pédophiles ! Après plusieurs “entretiens”, Cléo abusée, “ne satisfait pas aux exigences” de ces messieurs… et se voit proposer de l’argent pour recruter d’autres jeunes filles… ce qu’elle fait…

L’histoire s’étend sur presqu’une trentaine d’années et est racontée par des personnes ayant connu Cléo à différentes périodes de sa vie : sa colocataire, son kiné, son habilleuse, sa fille… Nous suivons sa carrière de danseuse, mais aussi les sentiments qui la rongent, sa culpabilité, son statut de victime, son lourd secret… Ce récit nous décrit admirablement le monde très dur et intransigeant, sans concession, de la danse moderne ; les blessures récurrentes, le monde des plumes et des paillettes, tant dans le show-biz que dans les théâtres parisiens.

Ce récit développe aussi la notion de pardon (“A défaut de pardon, laisse venir l’oubli”). Remarquablement bien écrit et structuré par ces multiples points de vue, portés par les différents personnages, tels les dizaines d’éclats d’une même lumière, ce roman vaut vraiment la peine d’être lu. Même si ce sujet d’abus sexuels sur mineures est déjà très largement évoqué dans la littérature ou le cinéma actuellement, cet ouvrage sort du lot.

(Colette)

 

Actions sur le document