Vous êtes ici : Accueil / Actualités / « L’agent de gardiennage » : une brochure à destination des citoyens

« L’agent de gardiennage » : une brochure à destination des citoyens

Mots-clés associés :
Afin d’informer au mieux les citoyens, a été édité un dépliant reprenant les réponses à trois questions cruciales concernant les agents de gardiennage : comment les reconnaître, quelles sont leurs missions et qu’est-ce qui leur est interdit.

 

La loi du 2 octobre 2017 réglementant la sécurité privée et particulière vise évidemment les professionnels du secteur, mais touche chacun d’entre nous !

 

Cette brochure a pour but de vous éclairer sur les missions de l’agent de gardiennage, sur la manière de l’identifier, et sur les gestes et actions qu’il peut effectuer.

 

 

 

  1. Comment reconnaître un agent de gardiennage ?

Vu son importance dans le domaine de la sécurité, l’agent de gardiennage doit facilement être identifiable par chacun.

Les agents de gardiennage doivent porter une carte d’identification de manière clairement visible.

Si vous le demandez, l’agent de gardiennage est obligé de vous montrer sa carte d’identification.

-nom de la société

-numéro d’ordre

-fonction (indiquée au moyen d’un code)

-date d’expiration

-nom et prénom de l’agent de gardiennage

-date de naissance

-photo

Le port d’un uniforme muni de l’emblème Vigilis est obligatoire (sauf certaines exceptions).

 

  1. Quelles sont ses missions ?

Les tâches de l’agent de gardiennage ont pour objectif premier la sécurité.

  • Contrôle d’entrée/contrôle d’accès

L’agent de gardiennage peut vous demander de vous soumettre à un contrôle lorsque vous désirez rentrer dans un musée, une galerie commerçante, accéder à un événement, etc. dans le seul et unique but de vérifier qu’aucune arme ou objet dangereux n’est introduit dans le lieu surveillé. Vous pouvez évidemment refuser ce contrôle mais ne pourrez alors entrer.

  • Interdiction d’accès

L’agent de gardiennage peut vous refuser l’entrée :

-Si vous refusez de vous soumettre à un contrôle ;

-Si vous tentez d’entrer dans un lieu sans autorisation (lorsqu’une autorisation est requise) ;

-Si vous ne disposez pas des documents d’accès requis (ex. : à un cinéma, à un événement, etc.) ;

-S’il estime que vous êtes susceptible de nuire au bon déroulement de l’événement ou que vous représentez un danger pour autrui.

  • Contrôle de sortie

Les contrôles de sortie effectués par un agent de gardiennage sont uniquement destinés à prévenir ou constater un vol ayant eu lieu dans un magasin, dans une institution ou sur un lieu de travail.

 

  1. Qu’est-ce qui lui est interdit ?

L’agent de gardiennage dispose de compétences strictement définies. La loi impose des limites claires.

  • Faire usage de la violence

L’usage de la violence ou de la contrainte est interdit (la légitime défense est autorisée). Les activités de gardiennage se font en outre de manière non armée sauf les exceptions prévues par la loi.

  • Demander un pourboire

Un agent de gardiennage ne peut ni demander ni recevoir de pourboire.

  • Fouiller votre sac et vos poches

Lors d’un contrôle d’accès, l’agent de gardiennage peut contrôler visuellement vos bagages (pas de main dans votre sac !) et palper superficiellement votre tenue vestimentaire (pour autant que vous soyez du même sexe que lui/elle – pas de main dans vos poches !).

  • Confisquer des documents d’identité

Votre carte d’identité peut être demandée à l’entrée d’un lieu non accessible au public ou d’un casino, mais ne peut être ni copiée, ni confisquée, ni conservée par l’agent de gardiennage.

 

Consultez la brochure en PDF

 

CONTACT

Direction générale Sécurité & Prévention

Boulevard de Waterloo, 76 – 1000 Bruxelles

T 02 557 33 24

F 02 557 33 67

E-mail : vps@ibz.fgov.be

 

 

Actions sur le document