Aller au contenu. | Aller à la navigation

Animation de la Ville - Jumelages

Outils personnels

Jumelages

La Ville de Verviers a été jumelée dans les années 60 de l'autre siècle avec cinq villes à savoir :

Les trois premiers jumelages de cette liste ont été créés afin de perpétuer des liens entre quatre cités qu’un même passé industriel, à vocation textile, avait souvent rapprochées par de nombreux contacts professionnels et économiques.

Dans un autre registre au vu des conséquences de la Seconde guerre mondiale. Dans un certain esprit européen, il règna à cette époque une volonté manifeste de permettre à des ex-ennemis de se connaître, reconnaître en balayant tous les stéréotypes issus des nationalismes de tous poils et bien sûr fauteurs de conflits armés.

A l’heure actuelle, deux comités sur cinq sont encore pleinement actifs. Il s’agit de celui d’Arles et de celui de la Motte Chalancon dit “ jumelages du cœur ”. Roubaix et Bradford se sont, eux, mis depuis belle lurette aux abonnés absents. Mort le textile, morts les contacts.

Mönchengladbach a pu fêter en 2014 ses 45 ans et mais en dépit des efforts de sa présidente Mme Marie Colling que le fait désole, n’atteindra probablement pas le demi-siècle. C’est qu’être membre d’un comité, cela demande du temps et beaucoup d’investissements personnels. Pas mal d’altruisme également.

Or en faire partie est une grande chance qui vous permet de sentir les choses bien différemment. C’est le cas de Viviane Bourdon. Sans le sien, elle n’aurait jamais vu Arles en bleu ni en exposer les photos de sa vision à Verviers et en Arles et surtout, n’aurait jamais pu publier aux Éditions de la Province de Liège deux albums “ Arles la bleue “ et “ Verviers ma belle ”, dans le cadre du cinquantième anniversaire des relations entre Verviers et Arles.

Lors de la fusion des communes, notre cité a hérité d’un second jumelage provençal en incorporant le commune de Stembert et donc celle jumelée de la Motte-Chalencon. En 2015, on commémora leurs quarante-cinq ans avec pratiquement la totalité des habitants de ce gros bourg auquel la moitié des Stembertois d’origine rend visite tous les ans.

Car un jumelage, ce n’est pas seulement des administrations ou des VIP, c’est surtout et avant tout des concitoyens regroupés au sein d’une association de gens de bonne volonté.

Verviers-Arles édite son propre trimestriel et Arles-Verviers son “ Lien ”. Ils reprennent par le biais de reportages l’ensemble du tout-ce-qu’il-faut-savoir se déroulant de par et d’autre dans une conjugaison de pensées, de traditions propres et belles à découvrir, à faire aimer et respecter.

Le magazine N°45 bientôt sous presse développera en long et en large le programme des joyeuses festivités qui animeront notre bonne ville du 2 au 7 août prochain.

Le périodique est disponible....

 


Le périodique est disponible au format Adobe Acrobat (.pdf) :
 
 

 

Actions sur le document